Semaine découverte 6e

Publié par Mme MONNET

Pendant la "semaine découverte", du 11 au 16 Mars 2013 , les éléves de 6e du collège sont allés à Grenoble pour des visites organisées au musée de peinture. Ils sont aussi allés à St Hugues en Chartreuse visiter l'église devenue un musée d'art sacré contemporain. 

 

ARCABAS et l'église de ST Hugues en Chartreuse.

L'oeuvre qui "habite" l'église de St Hugues est le fruit du travail d'un seul homme Jean-Marie Pirot plus connu sous le nom d'Arcabas. Monsieur Pirot, diplômé de l'école des beaux-arts de Paris, est au début des années 50 enseignant à l'école d'art décoratif de Grenoble.

A cette époque, il redécouvre la foi et se met en quête d'une église à décorer. Il visite par hasard l'église de St Hugues-en-Chartreuse, obtient les divers accords préalables et se lance dans la réalisation de ce qui sera l'une de ses oeuvres majeures.

DSCN1968   Arcabas 2.

 

Le travail de l'artiste à St Hugues se découpe en trois périodes bien distinctes:

-   Première période: 1953

La première étape consiste à vider le bâtiment et à lui rendre sa propreté originelle.

L'ensemble architectural apparaît alors comme un vaisseau renversé: les murs sont recouverts de blanc et les arcs doubleaux peints avec de l'ocre rouge ce qui a pour effet de mieux délimiter l'espace. L'humidité du massif de Chartreuse contraint l'artiste à utiliser,en guise de support , pour un premier bandeau de 144m2, la toile de jute. Celle-ci est recouverte d'un enduit composé de terre rouge, de miel, de sucre candi et d'oeuf. Les personnages sont dessinés au charbon.

Arcabas divise alors l'église en deux parties la nef  qui évoque la vie terrestre et le choeur consacré à la vie divine.

mod article666915 7.

Le passage du monde humain au monde divin se fait au moyen de deux éléments conçus comme des charnières: la travée du choeur, les fresques des lunules.

La boucle se referme donc: le bandeau central trouve ainsi son unité et sa logique et l'ensemble ne reste pas figé puisque les deux mondes se répondent sans cesse.

Le bandeau central est marqué par des couleurs chaudes, la création des vitraux des chapelles nord et sud, dans des tons doux, bleus et verts, évoquant les paysages de Chartreuse, atténuent la force des occres présents dans tout l'édifice.

DSCN1999   DSCN1986

La première intervention s'achève en 1967. L'artiste a pourtant le sentiment d'inachevé. Il décide donc de s'éloigner de St Hugues à la fin des années 60. Il obtient un poste à l'université d'Ottawa (Canada) où il fonde et dirige l'atelier collectif expérimental.

 

-   Deuxième période: 1973.

De retour en 1972, Arcabas évoque avec le père Truffot, curé de St Hugues, son intention d'ajouter un second bandeau.

Bien que profondément attaché à la peinture figurative, l'artiste décide alors d'explorer sa propre voie dans l'abstraction.

Cette démarche donnera naissance au bandeau supérieur ou "couronnement".

Arcabas St Hugues.

-   Troisième période: 1985;

En 1984, l'ensemble de cette oeuvre fait l'objet d'une donation, de la part d'Arcabas, au département de l'isère. Cette église devient alors une église-musée, ce statut est unique en France. Cette donation assure la sécurité et la promotion de l'oeuvre d'Arcabas, tout en conservant la vocation de lieu de culte du bâtiment.

En 1985, Arcabas entreprend la réalisation d'un dernier bandeau: la prédelle. De l'italien "predella", la prédelle désigne l'ensemble des tableaux qui se trouvent au bas des retables, servant à illustrer la vie des grands saints. Notons que l'ensemble des cinquante trois toiles constituant la prédelle fut peint en moins d'un an.

Arcabas-st-hugues 2997 chartreuse raw  WEB CHEMIN 7193 1268150337.

 

LE MUSEE DE PEINTURE DE GRENOBLE.

Crée en 1798 sous l'impulsion de son premier conservateur Louis-Joseph Jay, le musée de Grenoble est aujourd'hui considéré, tant pour ses collections d'art ancien que pour ses collections d'art du XXe siècle, comme l'un des plus prestigieux d'Europe.

Il offre la possibilité de parcourir, sans rupture,  l'histoire de la peinture occidentale du XIIIe siècle jusqu'à nos jours et comporte pour chaque période des oeuvres de tout premier plan.

Présentées selon un ordre chronologique, les collections se répartissent dans le bâtiment en deux sections distinctes:

     -     une première consacrée à l'art du XIIIe siècle jusqu'à la fin du XIXe siècle.

     -     une seconde présentant le XXe siècle, des conquêtes de l'art moderne jusqu'aux développements formels les plus récents.

 

DSCN0119  DSCN0126.

DSCN3485.

DSCN3486.

DSCN3488  

Les élèves ont bénéficié d'une visite guidée organisée autour de deux thèmes différents selon les groupes:

-  un parcours découverte autour d'oeuvres majeures.

-  un parcours autour de la nature morte. 

DSCN0148 DSCN1690.

DSCN0149  DSCN1693.

St Jérôme. 

Publié dans Semaine découverte