Renaissance en Italie et en Europe du nord

L'ART DE LA RENAISSANCE:

LA RENAISSANCE est l'une des période les plus féconde de toute l'histoire de l'art occidentale. On peut même dire que cette période est une des plus dynamique et des plus riche de l'histoire de l'humanité. Elle développe, entre le Moyen Age et les Temps Modernes, une production artistique, philosophique et scientifique. 

Le renouveau pictural s'élabore à Florence avec Masaccio vers 1425 puis s'étend aux autres cités italiennes.  L'art de la Renaissance puise sa vitalité dans les cités princières alors que la chevalerie et la féodalité subsistent ailleurs en Europe. Les Médicis à Florence, les Sforza à Milan, la papauté  à Rome, le Duc de Montefeltre rivalisent alors de magnificence...

Le Quattrocento:

 

trinity Masaccio 

MASACCIO  "Fresques de la Sainte Trinité" Vers 1425 - 1428 Florence

 

Grâce à la perspective linéaire, Masaccio donne l'impression que la niche architecturale est creusée dans le mur. Les donateurs, qui financèrent la réalisation de la peinture s'agenouillent à l'extérieur.

1prado Fra Angelico

  FRA ANGELICO "Annonciation" Panneau principal du Retable du Prado 1430-32 - tempera sur panneau. 

 

Les figures élégamment étirées restent de style gothique international mais le décor architectural est classique  et la perspective donne une impression de profondeur réaliste. Fra Angélico décrit le moment où la Vierge Marie  s'incline, à l'annonce qu'elle va donner naissance au fils de Dieu. 

Piero d francesca

Piero DELLA FRANCESCA   "La flagellation du Christ"  Vers 1450-1460 *- Tempera sur Bois..

 

Cette peinture, la plus énigmatique de toutes celles de Piero, a été interprétée de bien des façons. L'artiste situe la scène dans un décor d'architectures classiques avec au premier plan trois personnages en apparence indifférents à l'action. Le point de vue abaissé, environ au niveau de genou, leur donne un aspect monumental.

Ucello bataille de San Romano

Paolo UCELLO "La bataille de San Romano"  1456 , détrempe sur panneau. Florence

 

5dragon1

Paolo UCELLO "Saint Georges et le dragon"*

 

Mantegna

MANTEGNA  "Christ mort" 1480 Tempera sur toile, Milan. 

 

Les artistes de la Renaissance décorent les murs à fresque, utilisant le panneau de bois et la toile pour la peinture de chevalet. La toile se généralise à Venise dès 1520. Les oeuvres du Quattrocento sont souvent réalisées a tempera. Le procédé flamand à l'huile, diffusé en Italie par Antonello de Messine  et les peintres Vénitiens offrent de nouvelles possibilités dans le seconde moitié du XVe siècle.

 

2n door2 Ghiberti

GHIBERTI   "Porte nord du Baptistère de Florence"1404-1423 - Bronze doré.

 

Les différents panneaux de la porte réalisés par Lorenzo Ghiberti représentent les épisodes les plus importants du Nouveau Testament. L'usage du bronze doré et l'élégance su style décoratif confirment, s'in en était besoin, la prospérité des associations de marchands florentins, impliqués dans l'exécution des grands travaux publics.

1sacrifi

    "Abraham sacrifiant son fils Isaac"

 

A cette période,  la vie intellectuelle de l'Europe occidentale est bouleversée par l'imprimerie. Un nouveau courant de pensée se diffuse: l'humanisme. Cherchant ses modèles dans l'antiquité gréco-latine, il place l'homme au coeur du monde dans une conception profondémént optimiste et individualiste. 
C'est à une nouvelle naissance de l'art antique que nous assistons au XVe siècle, en Italie tout d'abord, puis, jusqu'à la fin du XVIe siècle, dans le reste de l'Europe. On parle d'une véritable "renaissance" de l'art idéal des grecs et des romains. En s'affranchissant du poids de la religion qui dominait le Moyen-Âge, la Renaissance voit le monde d'une autre façon, avec l'Homme au centre de l'Univers. Les humanistes placent leur confiance dans le savoir qui permet une maîtrise rationnelle du monde et fait émerger l'individu de la masse.

 

Le Cinquecento.

Cette curiosité et cet humanisme produiront un grand nombre de génies dans différents domaines, sciences, arts et philosophies, politique, musique et architecture. De riches mécènes ou commanditaires permettront à des artistes de génie (Michel-Ange, 1475-1564 - Raphaël, 1483-1520 - Léonard de Vinci, 1452-1519...) souvent maîtres de plusieurs techniques d'aller au bout de leurs chefs-d'oeuvre. Cette période est marquée par trois découvertes ou inventions: la perspective linéaire, la peinture à 'huile, la gravure.

 

Botticelli

Sandro BOTICELLI " La naissance de Vénus" 1484 * Huile sur toile.

 

Homme selon Vitruve

Léonard de Vinci Vers 1492 "L'homme de Vitruve"  * Dessin: Lavis - plume et encre.

 

Etude des proportions du corps humain selon Vitruve.

Portrait de Mona lisa (dit La Joconde), 1503, hsbois,(53 X

  Léonard de VINCI  "La Joconde" (Portrait de Mona Lisa )1503 *

 

4lastsu2

Léonard de Vinci  "La Cène" Vers 1495-1498  * Technique expérimentale sur plâtre.

 

La position des bras du Christ lui donne une silhouette trangulaire qui stabilise la composition. Tous les gestes des apôtres dirigent le regard du spectateur vers lui. Sa tunique fait apparaître la même opposition de tons chauds et froids que les vêtements des disciples.

david Michelange

                        MICHEL-ANGE "David". 1501-1504 ,  * marbre. 

 

Michel-Ange  disséquait des cadavres pour comprendre le fonctionnement du système musculaire et représenter réalistement le corps humain. Une main aux tendons tendus avec réalisme tient la fronde avec laquelle David s'apprête  à lancer la pierre qui tuera le géant Goliath. Sa pose indique qu'il est prêt à l'action.                     

Michel Ange 2

  MICHEL-ANGE "La création d'Adam" (Détail) Fresque de la Chapelle Sixtine. 1505-1512 *

 

Tandis que Dieu s'apprête à animer Adam de l'étincelle divine de la vie, l'écart entre leurs doigts accentue l'attente de l'évènement. Les silhouettes sont nettes et clairement tracées de manière à être plus faciles "à lire" depuis le sol, vingt mètres plus bas.

800px-LaPieta-MichelAnge

MICHEL-ANGE 1498-1499 "La Pietà"  * (marbre) H. 174 cm. Cité du Vatican , Basilique St Pierre.

 

Michel-Ange se fit une réputation grâce à cette oeuvre. Lorsque des critiques affirmèrent que la Vierge semblait trop jeune pour avoir un fils aussi âgé, il répondit que seul le péché vieillissait les gens.

 
La transition entre le Moyen-Age et la Renaissance s'est faite en douceur, C'est une lente évolution.
Deux éléments sont symboliques de cette évolution. L'un est à trouver sous terre, l'autre dans l'espace.

 
Grotesques:
Lorsque les Italiens creusèrent le sous-sol de Rome, ils découvrirent des restes de maisons romaines de l'Antiquité. Cette redécouverte de l'Antiquité et de la gloire passée de Rome à travers les somptueux décors, composés de personnages et de décors étonnants, retrouvés sous terre comme dans des "grottes", devinrent à la mode chez les fortunés. Une bonne partie des décors dans les maisons s'inspirèrent de ces "grottes" antiques, on les appela les grotesques, avant que ce mot ne prit un autre sens de nos jours. On fit même construire de fausses grottes comme celle de François 1er au château de Fontainebleau, ornée de coquillages.
Pour les Italiens de l'époque, retrouver ainsi l'Antiquité était donc comme une "Renaissance", terme consacré par Vasari, un historien de l'art fier de ce passé historique.

Perspective:
Même si elle existe à l'état expérimental au Moyen-Âge, la perspective fut réellement utilisée et mise au point à la Renaissance. A travers le mécanisme de la caméra oscura (chambre noire), dont le principe est connu depuis l'antiquité grecque, les peintres cherchent à représenter l'espace et la profondeur avec plus de réalisme. La perspective existe sous plusieurs formes selon les usages: aérienne, optique, géométrique, atmosphérique, cavalière, axionométrique, à un point de fuite unique ou multiples... (voir dossier)

 

Piero della Francesca

  "La cité idéale" Vers 1460-1500 -  d'abord attribuée à Piero della Francesca, puis à Luciano Laurana puis maintenant à Francesco di Giorgio Martini. *

 

Les Chateaux du Val de Loire, Amboise, Azay le Rideau, Chenonceau, Chambord ont des caractères médiévaux marqués. Ils ont cependant tous été, au moins en partie, édifiés ou remaniésà la Renaissance sous l'influence des décors et de l'architecture Italienne.

Chambord chateau 02

 Chateau de Chambord. *

 

Azay le rideau

Château d'Azay-le-Rideau   

 

D'autres oeuvres de la Renaissance ailleurs en Europe (France, Flandres, Allemagne)

van eyck 1

 Jan VAN EYCK "Les époux Arnolfini" 1434  * Huile sur bois. 

 

Van Eyck 2

Jan VAN EYCK  1430 "La vierge au chancelier Rolin" Huile sur bois

 

 Albrecht DÜRER domine la peinture et la gravure. L'attention passionnée qu'il prête à la nature et à l'interrogation de son propre visage rapelle Léonard de Vinci. Comme lui il se considère créateur à l'égal de Dieu. Il repense le canon du corps humain par un système de proportions.  Ses emprunts à la Renaissance ne masquent pas son génie hérité du Moyen-Age.   

Durer 

Albrecht DÜRER "Portrait de l'artiste par lui-même"  * Huile sur panneau.

 

Jérome Bosch

  Jérôme BOSCH " Le jardin des Délices" 1520  * Huile sur bois.

 

Bosch Enfer

Le panneau sur l'enfer. 

 

La Tour 2

Georges de LA TOUR "La nativité". 

 

La Tour

  Georges de LA TOUR "Saint Jérôme" - Musée de grenoble.

 

Publié dans repere