Le XXe siècle: art moderne et contemporain

 

Les grands mouvements artistiques du début du XXe siècle se sont développés essentiellement en Europe et surtout en France, pays créditeur de relative prospérité...

 

La naissance de l'art moderne:

L'art moderne a provoqué autant de réactions que celui du XIX e siècle. On peut même penser qu'une bonne partie de la production artistique visait justement à provoquer des scandales et des polémiques!... Ce qui est certain, c'est que l'art moderne, avec sa variété de formes d'expressions, a eu une influence considérable sur notre vie quotidienne. 

Les pionniers:

En 1906, Cézanne meurt laissant un héritage qui sera fondamental pour le XXe siècle. Paul Cézanne n'est pas le plus connu des peintres mais son influence sera telle qu'il sera considéré comme l'un des pères de l'art moderne. Proche de l'impressionnisme à ses débuts, c'est la force de son style qui l'en démarquera par la suite. Par un système complexe de modulation des touches de couleurs tendant à l'élimination du cerne et de l'aplat, et donc du contour des objets, Cézanne définira les fondements de tout l'art moderne.
Dans les lignes et la composition de ses oeuvres, on pressent déjà ce que sera le cubime...  

Paul Cezanne

  Paul CEZANNE 1879-82 "nature morte au compotier"  Collection Mr et Mme René Lecomte. Paris

Paul Cézanne

Paul CEZANNE 1902-1906 "La montagne Ste Victoire vue des Louves"

 

ART MODERNE (1905-1945)

  
Le fauvisme:
A la fin du XIXe siècle, des peintres comme Gauguin ou Sérusier (les Nabis) avaient donné des couleurs brutes et primaires à la peinture. Dès 1905, un autre groupe de peintres, parmi lesquels Maurice Vlaminck, André Derain, Henri Matisse, qui exposaient au Salon d'Automne, allaient à leur tour  libérer  la couleur. Faisant disparaître le modelé au profit d'une simplification des formes, utilisant des couleurs vives, lumineuses, pures, étalées en de larges touches proches de l'aplat, ils provoquèrent la colère du critique Louis Vauxelles. Celui-ci, en réaction aux couleurs criardes qu'ils utilisaient, les traita de "fauves".

 

André Derain

André DERAIN  1905 " L'estaque"

Femme au chapeau, 1905, hst, Museum of art, San Francisco

Henri MATISSE  1905 " La femme au chapeau". 

La dance, 2nde version, 1910, hst, Musée de l'Hermitage, S 

Henri MATISSE "La danse" 

 

 L'art nouveau:
Au début du siècle, se développe dans toute l'Europe, pour  l'art, l'architecture et le mobilier urbain, une tendance décorative et ornementale, influencée par la nature, les fleurs et la végétation. Les artistes peignent des tableaux ainsi que des projets de vitraux et des cartons de tapisserie. L'affiche prend son essor avec la publicité. Les sujets symbolistes, poétiques ou extrèmes (provocation,érotisme, ironie, cruauté ) développent un contenu décoratif par le choix des motifs. La représentation privilégie dans ce sens les courbes féminines, le monde végétal, la répétition des motifs. Les compositions simplifiées nient la profondeur. Le trait délivré développe l'arabesque, schématise et cerne les formes. Les artistes ne notent pas les volumes et peignent des plages colorées uniformes.

Plusieurs artistes, architectes, artisans d'art se signalèrent dans de somptueuses réalisations.

 

art-nouveau mucha

 MUCHA

Hector Guimard

 Hector GUIMARD, Porte d'entrée du Castel Béranger 1894-1898 - Paris XVIe - Rue La Fontaine.

Eugène Grasset Le printemps

Eugène GRASSET , Le printemps, Vitrail, 1884 - Musée des arts décoratifs, Paris. 

victorhorta Hotel Tassel

Victor HORTA - Hotel Tassel - Hall d'entrée - 1893 - Bruxelles.

 

L'expressionnisme:

L'expressionnisme se développe entre 1900 et 1925 particulièrement en Allemagne et dans les pays germanistes. L'art est le moyen d'exprimer les névroses individuelles et une conscience souvent révoltée face au malaise économique et social d'une société qui court à la guerre de 1914.

Les peintres laissent souvent le support apparent.Les oeuvres souvent oppressantes et agressives présentent une humanité dérisoire et pathétique. Les expressionnistes exposent sans pudeur la misère physique et morale. Les personnages envahissent le premier plan et la composition est soumise à une cadence heurtée. La représentation sommaire suggère le drame par la déformation et l'agrandissement de certains éléments anatomiques. Les lignes brisée exacerbent l'émotion. Les tableaux présentent des accords colorés violents et  des tons salis, le noir et le rouge dominent. Les coups de pinceau laissent des traces vigoureusement empâtées et rugueuses.

Kirchner

Ernst Ludwig KIRCHNER 1909-1910 "Quatre baigneuses"

Expressionnisme 2

  MEIDNER 1913 "La ville en flammes" 

Un grand maître:

Pablo Picasso (1881-1973) fut l'un des premiers (tout comme Henri Matisse) à 'intéresser aux masques africains qui firent leur apparition en Europe avec la colonisation. Les demoiselles d'Avignon furent une des premières toiles s'inspirant directement de l'art "nègre". Picasso traversa les 3/4 du XXe siècle.Cette exceptionnelle longévité lui permit d'explorer différentes voies. Parmi les périodes les plus importantes,  la période bleue, dans laquelle Picasso présente la misère humaine dans des teintes froides, a les faveurs du public, mais c'est la période cubiste qui a fait sa notoriété.

 picasso

  Pablo PICASSO

Pablo Picasso

Pablo PICASSO 1907 " Les demoiselles d'Avignon"

Le cubisme

Picasso  et  Braque délaissent progressivement les pinceaux et la peinture pour introduire des matériaux de natures différentes  dans leurs oeuvres (collages). Des sIgnes permettent de reconnaître les objets. Les moyens plastiques s'efforcent de traduire l'équivalent pictural de l'objet. La réduction géométrique du sujet et du fond donnent un rythme saccadé. Les "passages" cézanniens , petites facettes géométriques ouvertes qui s'interpénètrent, traduisent la discontinuité des plans dans l'espace et l'éclatement de l'objet dans les deux dimensions du support.  Le peintre rend compte du sujet sous tous les angles. Les formes ne reçoivent pas d'éclairage mais émettent des variations lumineuses autonomes  sous l'aspect de facettes claires et sombres. La couleur, élément subjectif selon l'oeil qui la perçoit se simplifie  puis se réduit à des tons de convention. C'est un mot d'esprit de Louis Vauxelles qui donna nom au mouvement: "le cubisme," en parlant des "petits cubes" de Braque...

 

georges Braque                                                P Picasso

Georges BRAQUE 1911 "Le portugais"                                              Pablo PICASSO 1909-10 "Portrait d'Amboise Vollard 

Nature morte à la chaise cannée 1912 

Pablo PICASSO 1912 "Nature morte à la chaise cannée"

. 

 guernica

Pablo PICASSO 1937 Guernica.

 

Les différentes périodes de Pablo Picasso
1895-1900: Période naturaliste
1901-1904: Période bleue
1905-1907: Période rose
1908-1911: Période cubiste
1912-1914: Période décorative
1915-1925: Période réaliste classique
1926-1945: Période surréaliste
1946-1973:Période récapitulative durant laquelle Picasso fait la synthèse de toutes les formes précédentes.


Le futurisme

"Détruisons les musées, ces cimetières... une oeuvre d'art doit être agressive ... une automobile de course est plus belle que le victoire de Samothrace". Le futurisme naît officiellement avec la parution d'un article du poète,  peintre et polémiste Marinetti en 1909.

Les peintres qui suivront Marinetti représentent les trépidations de la vie urbaine, le travail moderne, le dynamisme de la machine. La répétition des motifs suggère le mouvement et produit un rythme saccadé qui se déploie dans les deux dimensions. La composition sans limite intègre le spectateur. Le trait souligne les contours et suggère le déplacement dans l'espace. Les formes planes et synthétiques glissent les unes dans les autres. La lumière sous forme de rais souligne et accroît le dynamisme. Elle surgit de la juxtaposition des tons et vibre avec les frottis afin de suggérer le mouvement simultané.


Dadaïsme et surréalisme

"Dada": Le nom de ce  mouvement  a été choisi en pointant au hasard un mot sur la page d'un dictionnaire.
Le dadaïsme est l'un des précurseur du mouvement surréaliste. Ce mouvement à vocation largement ludique et provocatrice, chercha à libérer la créativité par l'humour et la surprise. Les artistes associaient des éléments disparates au hasard, comme des morceaux de bois, des cheveux, du sable, des lacets...ou des photographies. L'inspiration individuelle et instinctive entraîna des techniques et des formes inventives. Marcel Duchamp , Francis Piccabia, Tristan Tsara furent les membres les plus éminents de ce mouvement éphémère et chaotique.

M. Duchamp 1964 Urinoir (réplique de 1917)

Marcel DUCHAMP , 1917, "Fontaine".
Le surréalisme rechercha dans les pans inexplorés de l'esprit de nouvelles voies pour la créativité.Ils donnaient  à voir le rêve et l'imaginaire, sources inépuisables et mystérieuses.  Les théories psychanalytiques et un certain goût pour l'absurde permirent l'éclosion d'une grande diversité de créations tant littéraires (le cadavre exquis)  que picturales. René Magritte et Salvador Dali sont devenus des stars!  Leurs peintures sont reproduites sous la forme de posters, de cahiers, de tasses de coussins et de tas d'autres produits dérivés de plus ou moins bon goût, témoignant que cet art onirique ( rêve) à rencontré un public large.

Ceci n'est pas

  René MAGRITTE "La trahison des images"

René Magritte                                      

 René MAGRITTE 1931 "L'univers démasqué"  

DaliTable

Salvador DALI  1956 "Nature morte vivante"

 

L'abstraction

En 1910, le premier peintre abstrait et théoricien de l'art non figuratif réalisa la première aquarelle... abstraite.
On raconte qu'un soir, en rentrant chez lui, Kandinsky  trouva dans son atelier une de ses toiles posée par terre, à l'envers...qu'il n'y reconnut plus le sujet...et que c'est ce qui l'inspira... une puissance incroyable se dégageait de ce tableau baigné par une lumière crépuscurale!... Quoi qu'il en soit, c'est certainement au terme d'une recherche sérieuse et très intellectuelle qu'il abandonna progressivement la figuration (représentation de choses issues de la réalité)  pour l'abstraction (représentation d'idées, d'émotions, de sentiments impalpables et non visibles...)
L'art abstrait donna naissance à de nombreux courants: l'abstraction lyrique (Kandinski), la peinture non-figurative, l'abstraction géométrique (Piet Mondrian), l'expressionnisme abstrait (Jacson Pollock).

Aquarelle abstraite, 1910

Wassily KANDINSKY 1910 "Aquarelle abstraite". 

W Kandinsky   

 Wassily KANDINSKI  1913  "Esquisse 2 pour compositionVII, n°182".            

autumn rhythm, 1950

Jackson POLLOCK  1950 "Autumn rythm"

Posture pollock

 

Mark Rothko    

Mark ROTHKO 1957 "Sans titre" 

Mondrian, étude d'arbre 4             424px-Rietveld chair 1b   

Piet MONDRIAN "Etude d'arbre IV"                                              Gerrit RIETVELD 1917 "Siège bleu et rouge"


Les travaux de Kasimir Malévitch (1878-1935) peintre d'origine russe, le conduisirent jusqu'à une simplification extrème, jusqu'à la frontière de l'art. Le degré zéro de la peinture:  le suprématisme. Une de ses oeuvres les plus emblématique est "le carré noir sur fond blanc"  qui ne représentent rien d'autre que ce que le titre indique.

Le caractère radical de sa démarche s'affirme par la présence  du carré dans un espace carré qui réunit les deux pôles opposés de la couleur,le noir et le blanc, la fin et le commencement. En 1918, poussant la couleur à ses dernières limites,  Malévitch  peint  un "Carré blanc sur fond blanc"...Effrayé par son audace, il renonça ensuite à ce type de toile et poursuivit une carrière plus conventionnelle.

Carré blanc sur fond blanc

Kasimir MALEVITCH  " Le carré blanc sur fond blanc".

 suprématisme 1

  Kasimir MALEVITCH "Le carré noir sur fond blanc"

Au XIXe siècle, pour provoquer, Alphonse Allais avait réalisé une toile toute rouge, intitulée: "La récolte de la tomate sur les bords de la mer rouge par des cardinaux apoplectiques"... Les artistes de XXe poussèrent leurs recherches abstraites vers la simplicité et jusqu'au monochromatisme (une seule couleur).


Yves Klein (1928-1962), artiste français réalisa de nombreux monochromes dont la particularité était la couleur bleue étendue de façon parfaitement uniforme. Un bleu spécial qu'il inventa et déposa comme brevet d'ingénieur sous  le sigle: "IKB": Le International Klein's blue. Klein fut aussi bien peintre, que sculpteur ou performeur avec ses amis du groupe des nouveaux réalistes (Arman, César, Tinguely, Spoerri...)

Monochrome IKB 3, 1960, pigment et résine synthétique sur

Yves KLEIN 1960 "Monochrome IKB 3".

 
Pierre Soulages(né en 1919 et toujours vivant)  réalisa l'essentiel de son oeuvre avec du noir. Mais les traces en relief de la matière de la peinture noire jouent avec la lumière et les reflets (le noir lumière). Il explore la profondeur du noir de chine dans ce qu'il appelle l'outrenoir.

Peinture, 1990, (222x157cm)

Pierre SOULAGES 1990 "Peinture".

 

 

Pop art

Les artistes expérimentent les procédés techniques les plus récents de l'industrie et  du commerce:  la peinture acrylique, le collage sur toile de matériaux étrangers à la peinture et la sérigraphie.

La figuration s'inspirede la publicité, des magazines, de la télévision, et de la bande dessinée (comics).Les peintres ne distinguent pas le bon du mauvaix goût.L'art témoigne du monde moderne quotidien des objets ménagers, de la publicité, des vedettes et du rebut. Les peintres utilisent le cadrage frontal et les vues perspectives. Les toiles apparaissent simples et lisibles. Les personnages et les objets sont parés de couleurs vives et souvent dissonnantes de la publicité et donnent une nouvelle approche de la réalité.

Les boîtes de conserve de la marque de soupe "Campbel", l'image de Marilyn Monroe, les coupures de journaux (Andy Warhol), les bandes dessinées (Roy Lichstenstein) sont des sujets utilisés par les artistes du Pop art.

President elect, 1960-61, hst (228 x 366 cm), Musée d'art

 

Andy Warhol

Photographe et peintre Andy Warhol a dénoncé la société de consommation en  réalisant de toile ou l'objet du quotidien était représenté en grandes séries, avec ou sans variations. Les boîtes de soupe Campbell furent l'un de ses sujets de prédilection, En poussant la logique encore plus loin, il développa cette idée avec de stars de cinéma comme Marilyn Monroe, Elisabeth Taylor, ou des hommes politiques (Mao). Cette fascination pour les objets ou personnages du quotidien se retrouvent chez de nombreux artistes du pop art.

Nine Marylin

Andy WARHOL "Nine Marilyn"

warhol campbells soup

Andy WARHOLL "Campbell's soup" 

ART CONTEMPORAIN

 On considère qu'il s'agit des oeuvres réalisées à partir des années 70 et jusqu'à nos jours. C'est l'art le plus proche de nous, celui qui est produit par des  artistes vivants et sur des thèmes qui nous concernent directement. Les pratiques artistiques sont plus individuelles et les artistes ne se regroupent plus en "mouvements" ou en "écoles" identifiables. Les questions de l'individu dans son rapport à la société et aux médias sont très présentes dans les travaux de ces artistes. De nouvelles pratiques artistiques font leur apparition (installations, performances, vidéo, "in situ", dispositif multi média...).

  

Brest (3), 2007

ERNEST-PIGNON-ERNEST 

Nevelson Louise

Louise NEVELSON 1982 "Reflexions of a waterfall I"  (Assemblage)

duane Hanson

Duane HANSON, 1969-70 "Super"market lady" ou "Lady's market" 

Les deux plateaux, 4 

Daniel BUREN, 1985-86 " Les deux plateaux".

Installation commandée par l'Etat français pour la cour d'honneur du Palais Royal à Paris.

Tour, Jouy-en-Josas

ARMAN 1982 "Long term parking"

Singing sculpture, 1991, performance présentée à New-Yor

GILBERT & GEORGES 1991 "Singing Sculpture" Performance présentée à New-York, Galerie Sonnabend.

Wrapped Reichstag, Berlin, 1971-95 (3)

CHRISTO & Jeanne Claude  1971-1995 " Le Reichstag empaqueté", Berlin.

The Gates, Central Park, New-York City, 2005 (2)

CHRISTO & Jeanne Claude  2005 "The Gates" Central Park, New-York.

  
Tous les arts visuels jusqu'à l'invention du cinéma étaient marqués par l'idée du temps arrêté.  Si certains artistes comme Turner, avaient essayé de donner l'impression de mouvement par des effets picturaux, d'autres superposèrent plusieurs moments sur une toile comme Marcel Duchamp (mouvement Dada) dans son "nu descendant l'escalier"  (1912), ou comme les futuristes qui s'intéressèrent au mouvement et à la vitesse ...
Si l'action des pièces de théâtre classique, était cencée se passer dans une unité de temps et de lieu, le cinéma allait, avec le montage, permettre toutes les fantaisies. La vidéo ou la tétévision, si proches du cinéma, ont développé leurs propres spécificités artistiques.
La bande dessinée avec la réunion des images, des textes, de la narration par séquences peut aussi être considérée comme un art.


Les arts ont été classées par catégories au cours du temps, en fonction de leur "importance". ceci peut -être bien évidemment discuté et contesté mais, cette liste pendant longtemps fermée, s'ouvre peu à peu aux nouvelles formes d'expression.
- 1er art; l'architecture
- 2e art: la sculpture
- 3e art: la peinture
- 4e art : la musique
- 5e art: la danse
- 6e art: la poésie
- 7e art: le cinéma
- 8e art: la vidéo et la télévision
- 9e art: la bande dessinée...

 

la maison Shroëder

Gerrit RIETVELD 1924 "La maison SCHRÖDER"

F.L.Wright-Maison-Kaufmann---Bear-Run-1935-1937.jpg

Franck Lloyd WRIGHT 1935-37 "La maison Kaufmann dite maison sur la cascade"

R.Piano---R.-Rogers-Centre-Pompidou.jpg

Renzo PIANO  1977 " Le centre nationalde culture et d'art contemporain - Centre Pompidou"

F.O.Gehry Musée Guggenheim de Bilbao 1991-1997

Franck O'GEHRY 1991-1997 "Le musée Guggenheim de BILBAO 

L'art de nos jours est pluriel, flou et mouvant... Envahissant, il se situe par-delà le beau et le laid. Proche et lointain, il joue sa vie et peut-être sa survie dans son rapport conflictuel avec la vie elle-même.

Il est diffusé, médiatisé et démocratisé comme jamais...

L'art aujourd'hui est partout. Il ne se reconnaît ni rives ni frontières. A l'architecture, la sculpture, la peinture et la gravure que déclinaient traditionnellement les beaux-arts  se sont donc ajoutés la photographie le cinéma, le design, l'exploration des nouveaux médias, l'émancipation promise par le "happening" des année 50 ou toutes sortes d'installations... Les moyens d'expression se sont multipliés et décloisonnés...Ainsi l'art,sans majuscule ni principe d'autorité, ne cesse d'élargir son emprise sur le monde et de répondre à sa complexité.

 

Publié dans repere